Recherche personnalisée

conditions de compactage d’un sol par les essais PROCTOR

LES ESSAIS PROCTOR

1-      But de l’essai
C’est l’un des essais les plus utilisés en géotechnique routière. Il a pour but de déterminer au laboratoire les conditions de compactage d’un sol donné en fonction de la teneur en eau et l’énergie de compactage. A une énergie de compactage donnée, il s’agit de déterminer la teneur en eau optimale (Wopt) et la densité maximale (γd max) proctor correspondantes.

2-      Domaine d’application
Contrôle de la mise en œuvre des matériaux de remblai

3-      Appareillage
·        Quelques bacs de contenance 25kg environ
·        02 tamis de 20mm et 5mm respectivement
·        pelle à main, truelles, meurs métalliques, spatules, balayettes, pinceaux
·        quelques bacs de contenance 10kg et 5kg environ pour la préparation du matériau à compacter.
·        Eprouvettes graduées de 250cm3 et 500cm3 environ pour la mesure de la qualité d’eau d’humidification
·        Des cristalliers (10 à 12) de contenance 500cm3 environ pour les prises de teneur en eau
·        Une balance de portée maximale au moins égale à 30kg précise à 5g
·        Une balance de précision d’une portée maximale de 300g au moins (précision de 0,1g)
·        Une étuve ventilée réglable
·        Une burette à huile pour le graissage des parois du moule
·        Un malaxeur automatique (si possible)
·        02 disques de papier filtre correspondant aux côtés des deux types de moules
·        couteau, maillet, burin, marteau

4-      Durée de l’essai : 04 jours
 Mode opératoire

N.B : L’essai s’effectue sur un matériau ne contenant que des éléments inférieurs à 20mm
Il existe deux sortes d’essais proctor :
Proctor modifié pour les sols fins
Proctor normal pour les sols fins uniquement

Caractéristiques essentielles pour les deux types de compactage :

Granulométrie du sol
Moule à employer
Dimensions du moule
Nbre de coupe/couche
Sol passant au tamis de 5mm
Moule proctor
h = 11,5cm
25
Ø = 10,2cm
Sol passant au tamis de 20mm
Moule CBR
h = 11,5cm
55
Ø = 15cm


Essai proctor normal
Essai proctor modifié
Poids de la dame 2,490kg
Poids de la dame 4,538kg
Hauteur de la chute 305mm
Hauteur de la chute 457mm
Nombre de couches 3
Nombre de couches 5
Pour les remblais
Finir avec ce proctor pour les 50 dernier cm

L’échantillon nécessaire est ensuite prélevé par quartage ou du préférence au moyen d’un échantillonneur.
Deux cas peuvent se présenter :
·        On utilise le moule CBR : on prendra une quantité du matériau correspondant largement au remplissage de 6 moules : prévoir 40kg de matériau.

·        On utilise le moule proctor : on prendra une quantité de matériau correspondant

LA TENEUR EN EAU

LA TENEUR EN EAU

But de l’essai 
Détermination de la quantité d’eau contenue dans un sol. 
Domaine d’application de la teneur en eau
Travaux de terrassement de compactage. 
Appareillage pour calculer la teneur en eau



  • Etuve sèche
  • Des récipients
  • Balances


  1. balance sensible à 0,01g près pour les sols fins
  2. balance sensible à 0,1g près pour les sols sableux
  3. balance sensible au gramme près pour les sols grossiers. 
Durée de l’essai 15 à 16 heures. 
Mode opératoire
N.B : l’essai doit se faire sur deux prises pour en fin prendre la moyenne.
- rendre un récipient propre, sec et taré, y placer un échantillon de sol humide d’un poids minimum de :
                            30g pour les sols fins
                            300g pour les sols moyens
                            3000g pour les sols grossiers
On les place à l’étuve après 15 heures on prend le poids. En principe entre les deux pesées, de la différence est inférieure à 0,1%. 
Calculs de la teneur en eau
Soit M le poids humide de l’échantillon et m le poids sec de l’échantillon
La teneur en eau    

LES PRODUITS NOIRS

1-      Bitumes purs
·        La pénétration
·        Densité relative à 25°C mesurée au pycnomètre
·        Perte de masse au chauffage (163°C pendant 5h à l’étuve)
·        Pourcentage de pénétration restant après perte de masse au chauffage.
·        Point d’éclair (vase ouvert)
·        Ductilité à 25°C
·        Solubilité dans le tétrachloroéthylène
·        Point de ramollissement B1
·        Teneur en paraffine.

·        Pseudo – viscosité
·        Densité relative à 25°C au pycnomètre
·        Pénétration à 25°C, 100g, 5s de résidu à 360°C de la distillation
·        Point d’éclair (vase clos)
3-      Emulsions
·        teneur en eau
·        Pseudo – viscosité
·        Indice de rupture
·        Essai d’homogénéité
·        Essai de stabilité au stockage
·        Essai d’adhésivité
·        Détermination de la charge des particules.

A-     Autres essais sur la composition
·        Essai Marshall
·        Essai Duriez
·        Essai Vialit
· Détermination de la teneur en bitume d’un enrobé “méthode Kumagawa”.